Évolution du logiciel CaRMetal

CaRMetal est disponible sur ce site depuis le 28 Octobre 2006. Le blog ci-dessous donne un aperçu de l'évolution du logiciel.

- Sur un système dont le langage prévoit une virgule comme séparateur décimal, tous les nombres sont affichés avec une virgule, et toutes les saisies numériques se font en utilisant la virgule. Dans ce cas, lorsque la virgule était utilisée comme séparateur de paramètres, on utilise le point-virgule comme dans les tableurs. Par exemple, sur un système français, l'expression max(1.08,E1) peut s'écrire maintenant max(1,08;E1). Bien sûr cela n’affecte en rien les figures déjà créées avec le logiciel.

- Le repère est maintenant actif, les axes sont des objets à part entière.

- Implémentation d'une fonction random : random(x,b) renvoie un nombre aléatoire compris entre 0 et x. Si b vaut 0 (false), il n'y a pas de recalcul et le random n'est calculé qu'une seule fois. Si b vaut 1 (true) le random est recalculé en permanence (à chaque fois que quelque chose se passe dans la fenêtre). random(x) équivaut à random(x,1).

- Implémentation de la trace des points, droites, cercles, etc. Il suffit d'activer la trace de l'objet par la barre de propriétés (onglet "Aspect"). On trouve aussi maintenant dans le menu Edition deux articles dédiés : "Désactiver les traces" et "Effacer les traces".

- Travaux internes sur l'amélioration de la rapidité de recalcul des lieux et des fonctions.

- La marque d'angle se transforme (enfin :-) ) en marque d'angle droit pour 90°

- Ajout d'un nouvel outil "Courbe définie par f(x,y)=0"

- Les applets CaRMetal peuvent maintenant communiquer avec javascript au sein d'une même page web. Vous trouverez ici une page d'explication.

- Des macros "Triangles" et "Quadrilatères" sont maintenant disponibles dans le menu "Macros->Polygone"

- Un nouveau diaporama sur les pyramides et les patrons est disponible ici.

- Contribution de Christophe Jalady (1) : le dialogue d'export png est maintenant accompagné d'options qui permettent à l'utilisateur de définir une échelle.

- Contribution de Christophe Jalady (2) : le dialogue d'ouverture est accompagné d'un aperçu (le clic sur une figure la fait apparaître dans le dialogue).

- Les contrôles peuvent maintenant être "gommés".