Évolution du logiciel CaRMetal

CaRMetal est disponible sur ce site depuis le 28 Octobre 2006. Le blog ci-dessous donne un aperçu de l'évolution du logiciel.

- [bug fixed] : les contrôles (curseurs, popups, etc...) perdaient la capacité de piloter quoi que ce soit après un "Annuler les effets du dernier lancement de script".

- [bug fixed] : les points magnétiques n'avaient pas un comportement "barycentrique" lorsqu'ils étaient par exemple sur un segment et qu'on déplaçait une de ses extrémités.

- CaRMetal intègre maintenant un éditeur de script qui comprend le javascript, enrichi de commandes liées à la pratique de la géométrie dynamique. Le logiciel permet de lancer un script et de l’annuler dans une figure. Il permet bien entendu de travailler comme une console avec une sortie classique en texte pour l’apprentissage des rudiments de programmation. Vous pouvez visionner en cliquant ici une vidéo de présentation de cette fonctionnalité.

- Traduction en langue arabe du logiciel : un grand merci aux équipes de TUNISIAMATHS et C-M@TICqui ont travaillé sur cette traduction, et un merci tout particulier à Ahmed Mohjer qui est à l'initiative de ce superbe travail.

- Deux nouveaux types de contrôles viennent s’ajouter aux curseurs, aux menus déroulants et aux boîtes à cocher : il s’agit des cadres d’entrées numériques et des boutons poussoirs. Vous pouvez visionner en cliquant ici une vidéo expliquant le fonctionnement de ces contrôles, à travers l’exemple de la reconnaissances de l’influence géométrique de a et de b sur la représentation graphique des fonctions affines.

- Les cadres "objets magnétiques" et "attraction (px)" acceptent maintenant des expressions, et non plus seulement des nombres.

Aucune nouveautés, mais un travail interne de reprogrammation de certaines parties de codes, notamment pour ce qui touche au système de multi-fenêtrage.

- La fonctionnalité “objets magnétiques” permet de faire en sorte qu’un point soit attiré par une liste d’objets quelconques, qui peuvent être de nature différente, avec un champ d’attraction défini par l’utilisateur. Il est aussi possible, en utilisant un champ magnétique très fort autour de chaque élément de la liste, de faire en sorte que le point soit exclusivement sur ces objets, et jamais ailleurs. Cette fonctionnalité inédite en induit donc une autre, tout nouvelle aussi dans le monde des logiciels de géométrie dynamique : les points sur plusieurs objets : vous pouvez visionner ici une vidéo qui illustre cette fonctionnalité.