Deux "oublis" réglés :

- Sur certaines distribution Linux, un problème de rafraîchissement écran avait lieu en mode "Plein Ecran"

- Des "coordonnées" étaient affichées dans la barre de propriétés pour les segments, alors que cet affichage n'était prévu que pour les vecteurs.

- Nouvel outil LaTeX, JLatexMath, de Calixte Denizet, en supplément de HotEqn. Ce qui permet d'entrer du LaTeX avec le style de l'AMS en engagement direct, donc en WYSIWYG

- Export vectoriel de la figure, en grandeur réelle (1 graduation du repère interne correspond à 1cm sur le papier), aux trois formats svg, eps et pdf: On peut désormais produire un sujet de contrôle ou un compte-rendu de TP en pdf directement depuis CaRMetal

- Rectification du problème de l'intersection conique/conique dans certains cas particuliers

- Rectification d'un problème de rafraichissement des zones "Tailles" et "Précision" de la palette.

- Rectification de l'aspect du splashscreen à l'ouverture de l'appli sous Linux (scintillements graphiques de temps en temps)

1) Sur les outils:
- correction de bugs, dont certains sont signalés dans le forum, avec l'aide des elfes du Père Noël;

- le rectangle de sélection, qui permet à la fois la sélection multiple et l'export au format png;

- [bug fixed] Certains cartes graphiques sur des PC (windows) bas de gamme (équipement d'établissements scolaires...) jouaient des tours au logiciel : très rapidement arrivaient des recopies vidéos incongrues dans la palettes et les menus.

- [bug fixed] : l'ancienne bibliothèque de macro était mal ciblée au lancement de l'application

- [bug fixed] : dans certains cas très particuliers, l'application d'une macro de transformation (voir 2.9.5) pouvait produire des artéfacts graphiques

Une mise à jour majeure ainsi qu'une refonte quasi-complète de l'existant. La liste des nouveautés/avancées est trop longue pour être détaillée ici, aussi nous invitons le lecteur à se repporter à cet excellent article de présentation de cette nouvelle version, sur le site de IREM de La Réunion (article d'Yves Martin).
(NB : au moment de la réécriture de cet article, le site de l'IREM de la Réunion est Hors-Service...)

- [bug fixed] : les contrôles (curseurs, popups, etc...) perdaient la capacité de piloter quoi que ce soit après un "Annuler les effets du dernier lancement de script".

- [bug fixed] : les points magnétiques n'avaient pas un comportement "barycentrique" lorsqu'ils étaient par exemple sur un segment et qu'on déplaçait une de ses extrémités.

- CaRMetal intègre maintenant un éditeur de script qui comprend le javascript, enrichi de commandes liées à la pratique de la géométrie dynamique. Le logiciel permet de lancer un script et de l’annuler dans une figure. Il permet bien entendu de travailler comme une console avec une sortie classique en texte pour l’apprentissage des rudiments de programmation. Vous pouvez visionner en cliquant ici une vidéo de présentation de cette fonctionnalité.

- Traduction en langue arabe du logiciel : un grand merci aux équipes de TUNISIAMATHS et C-M@TICqui ont travaillé sur cette traduction, et un merci tout particulier à Ahmed Mohjer qui est à l'initiative de ce superbe travail.

Aucune nouveautés, mais un travail interne de reprogrammation de certaines parties de codes, notamment pour ce qui touche au système de multi-fenêtrage.

- Deux nouveaux types de contrôles viennent s’ajouter aux curseurs, aux menus déroulants et aux boîtes à cocher : il s’agit des cadres d’entrées numériques et des boutons poussoirs. Vous pouvez visionner en cliquant ici une vidéo expliquant le fonctionnement de ces contrôles, à travers l’exemple de la reconnaissances de l’influence géométrique de a et de b sur la représentation graphique des fonctions affines.

- Les cadres "objets magnétiques" et "attraction (px)" acceptent maintenant des expressions, et non plus seulement des nombres.

- La fonctionnalité “objets magnétiques” permet de faire en sorte qu’un point soit attiré par une liste d’objets quelconques, qui peuvent être de nature différente, avec un champ d’attraction défini par l’utilisateur. Il est aussi possible, en utilisant un champ magnétique très fort autour de chaque élément de la liste, de faire en sorte que le point soit exclusivement sur ces objets, et jamais ailleurs. Cette fonctionnalité inédite en induit donc une autre, tout nouvelle aussi dans le monde des logiciels de géométrie dynamique : les points sur plusieurs objets : vous pouvez visionner ici une vidéo qui illustre cette fonctionnalité.